Aux Etats-Unis, le glyphosate de nouveau reconnu coupable

Nouveau coup dur pour Monsanto, filiale de l’Allemand Bayer: la justice fédérale américaine a estimé, mardi 19 mars, que son glyphosate (RoundUp) constituait un «facteur substantiel» du lymphome non hodgkinien d’un plaignant de 70 ans. Il s’agit du deuxième procès du glyphosate intenté aux Etats-Unis.

 Lire l’article

Source: Journal de l’environnement

Aux Etats-Unis, le glyphosate de nouveau reconnu coupable