Concurrence, les limites du lobbying

L’immixtion d’un laboratoire dans le processus d’autorisation d’un médicament générique peut constituer un abus de position dominante. Une entreprise en position dominante ne peut, sous couvert de préoccupations d’intérêt général, tenter d’influer sur la décision d’une autorité de […] Lire l’article

Source: Usine nouvelle

Concurrence, les limites du lobbying