En Méditerranée, le merlu a toujours le mal de mer

Dans le cadre du sommet de la CGPM[1], qui s’est tenu les 11 et 12 juin à Marrakech (Maroc), 16 pays ont renouvelé leur volonté de mettre fin à la surpêche en Méditerranée en 2030. Un engagement qui n’aura aucun effet sans restreindre efficacement l’effort de pêche, selon les ONG de défense des océans.


[1] Commission générale des pêches pour la Méditerranée des Nations unies

 

 Lire l’article

Source: Journal de l’environnement

En Méditerranée, le merlu a toujours le mal de mer