Nucléaire: coup dur pour le secteur électrique britannique


La décision était attendue. Elle est tombée ce jeudi 8 novembre. Après des mois d’atermoiements, Toshiba, criblé de dettes, renonce au projet NuGen. Initialement lancé en 2009 par GDF Suez (aujourd’hui Engie) et Iberdrola, ce programme visait à construire et exploiter trois réacteurs nucléaires à Moorside, en Combrie, dans le nord-ouest de l’Angleterre.

trois AP1000 sinon rien
Rapidement, l’électricien ibérique a manifesté l’envie de se désengager d’une opération coûteuse et incertaine et a vendu sa participation (25%), d’abord à ses partenaires puis à Toshiba. A l’époque, le consortium […] Lire l’article

Source: Journal de l’environnement

Nucléaire: coup dur pour le secteur électrique britannique