Pollution de l’air: le coût de la protection des citoyens

– 3 microgrammes par m3. C’est la baisse de la concentration moyenne annuelle de particules fines qu’il faudrait atteindre pour diminuer significativement la mortalité imputable aux pollutions de l’air urbain, indique une étude interdisciplinaire française. Laquelle établit aussi un devis des investissements à consentir.

 Lire l’article

Source: Journal de l’environnement

Pollution de l’air: le coût de la protection des citoyens