Pour le ministre de l’Agriculture, il n'y a pas de dialogue possible avec l'agrochimie

Alors qu’il doit accompagner les agriculteurs vers un moindre usage des pesticides, le ministre Stéphane Travert préfère refuser tout contact avec l’industrie de l’agrochimie, indique-t-il à L’Usine Nouvelle. Y compris avec les entreprises du biocontrôle, pourtant présentées comme une voie d’avenir par son […] Lire l’article

Source: Usine nouvelle

Pour le ministre de l’Agriculture, il n'y a pas de dialogue possible avec l'agrochimie