Pour sa convention annuelle, la chimie européenne a la gueule de bois

Croissance en berne, perte de compétitivité, challenges liés à la COP21 plutôt perçus comme des contraintes… La chimie européenne, rassemblée à l’occasion de sa convention annuelle, peine à voir l’avenir en rose. 

 

Crédits : Timothée L'Angevin 

L’heure n’est pas à la fête à Bruxelles, et ce n’est pas dû à la grève des Thalys. Réunie à l’occasion de sa […] Lire l’article

Source: Usine nouvelle

Pour sa convention annuelle, la chimie européenne a la gueule de bois