Quel avenir pour Philippe Coste, la nouvelle usine d’Orano qui valait un milliard

Orano a inauguré le 10 septembre sa nouvelle usine de conversion d’uranium, Comurhex II sur le site du Tricastin (Drôme). Baptisée Philippe Coste, du nom d’un pionnier français du nucléaire, elle a couté 1 150 millions d’euros. Un investissement qui interroge. Si le marché de la construction de centrales nucléaires se […] Lire l’article

Source: Usine nouvelle

Quel avenir pour Philippe Coste, la nouvelle usine d’Orano qui valait un milliard